preload image preload image preload image
retour accueil

La seule chose qui me faisait plaisir, c’était de m’enfermer dans ma chambre et d’écouter de la musique à fond. Je ne pouvais plus parler à mes parents. A la maison des ados, j’ai rencontré quelqu’un qui m’a compris.

Je me bourrais de bonbons et de gâteaux. Ça me calmait et me faisait du bien. En un an j’ai pris 12 kilos et je ne pouvais plus me supporter. La maison des ados m’a mis en contact avec quelqu’un qui m’a aidée.

Mes parents me mettaient la pression. Ils voulaient que je sois la meilleure au collège. Dès que j’arrivais en cours, je prenais de terribles maux de ventre qui m’empêchaient de me concentrer. Aller à la maison des ados m’a permis de m’en sortir.

Informations légales